Extrait des Cahiers pour l'histoire du CNRS, 3 - 1989